Une histoire de pionnières

Accueil > Gymnastique Holistique > Une histoire de pionnières

• ELSA GINDLER, L’INTUITION
La Gymnastique Holistique est une méthode de travail corporel qui prend naissance dans les années 1930 en Allemagne. En rupture avec les mouvements mécaniques et répétitifs de la gymnastique sportive, Elsa Gindler (1885-1961) développe le mouvement en pleine conscience de soi. Sous le nom « Aller vers l’ouverture », son approche originale incite la personne à participer à sa propre transformation selon son propre rythme.

« Le corps est notre instrument personnel à la manière d’un instrument de musique dont on veut apprendre à jouer. Il faut l’explorer et le maîtriser. La façon d’y arriver est faite de concentration et de détente. C’est ainsi que chacun peut arriver à comprendre les particularités de sa constitution et savoir ainsi dans une large mesure se soigner lui-même. »
Elsa GINDLER


• LILY EHRENFRIED
Son élève Lily Ehrenfried (1896-1994) jette les bases de la méthode en France. Médecin de formation, Madame Ehrenfried est née à Berlin. Pour fuir l’idéologie nazie, dès 1933 elle s’installe à Paris où elle passe son diplôme de kinésithérapeute. Sur le front pionnier des gymnastiques douces, elle dispense son enseignement en ouvrant des cours collectifs et en formant des praticiens (kinésithérapeutes, psychomotriciens, infirmiers, danseurs).
Fidèle à son maître Elsa Gindler, son travail repose sur l’écoute du corps et de ses sensations. Sa technique, consacrée par quarante ans d’expérience, « vise à améliorer toutes les fonctions du corps » selon un postulat fondateur :

« Le corps humain semble posséder une tendance ordonnatrice, qui collabore à remettre instantanément tout à sa place dès qu’on lui en donne la moindre possibilité. »

En 1984, afin de pérenniser la méthode, Lily Ehrenfried attache son nom à une discipline à part entière sous une marque déposée : La Gymnastique Holistique ou Méthode du Docteur Ehrenfried. Sous son impulsion, les praticiens en Gymnastique Holistique se regroupent au sein d’une structure nationale et internationale, l’Association des Elèves du Docteur Ehrenfried (A.E.D.E.). Sa mission est double : enseigner et promouvoir la méthode.


• ALICE AGINSKI
Alice Aginski (1906-2000), née en Allemagne, se forme dès 1925 auprès d’Elsa Gindler. A son arrivée à Paris en 1933, elle donne des cours et passe son diplôme de kinésithérapeute. En quelque 75 ans de carrière, elle transmet à plusieurs générations d’élèves l’apprentissage de la détente, coeur de l’enseignement d’Elsa Gindler.

À près de 85 ans, elle consigne le témoignage de son travail dans deux ouvrages inédits sur le rôle de la détente dans la rééducation fonctionnelle.

« Chez Elsa Gindler, nous avons rééduqué le sens de la qualité d’un mouvement, la distinction entre un mouvement superficiel et un mouvement ressenti, la sensibilité à l’expression d’un mouvement auquel participe toute la personnalité et qui, au moins momentanément, transforme autant son état d’esprit que sa forme physique. »
Alice AGINSKI

Galerie photos
Intro
Horaires des cours

MARDI : 9h30 - 10h45 - 12h - 17h45 - 19h00

MERCREDI : 9h30 - 10h45

JEUDI : 8h30 - 9h45 - 11h - 12h15 - 16h15 - 17h30 - 18h45

Durée des cours : 1 heure

Horaires des stages

SAMEDI : 9h30 à 12h30 ou 15h00 à 18h00
09 décembre / 13 janvier / 10 février / 17 mars / 14 avril / 26 mai / 16 juin

Horaires des stages

DIGNE-LES-BAINS :
17 au 21 juillet 2017

MARSEILLE :
13 au 17 février 2017
24 au 28 juillet 2017

Michèle Ménage - 25, rue du Docteur Escat 13006 MARSEILLE - Tél : 04 91 04 60 78 | © photo 4-5 - web: ouvreboîte.fr